Retour vers le futur (part 5 et fin)

Là, on avait fait une structure en bois en forme de borne, fait des trous là où il faut, vissé tout ce qui se visse, tout est en place, il faut brancher tout le bazar. En route, donc, pour…

J’avais acheté mes boutons sur ebay, et j’avais reçu un carton avec toutes les pièces dedans: des boutons, des joysticks, une petite carte usb pour brancher les fils dessus.
En gros: une manette usb en kit.
Il y a un petit papier qui explique comment brancher les fils.


Extrait.

En fait, c’est extremement clair, il faut juste être attentif. J’en profitai pour demander de l’aide à ma fille. C’est bien, pour les jeunes, d’apprendre ce qui se passe dans les trucs qu’ils utilisent tous les jours, me disais-je.

Au bout de quelques longues minutes, tout était ok, on avait repris un ou deux branchements pas comme il faut, rien de grave.

A la fin, c’est le bordel, c’est beau, ça grouille, ça fonctionne et on est fier.


J’ai mis un clavier aussi, il y a assez de prises usb sur le raspberry !

Une fois que tout est ok du côté technique, il faut absolument un petit panneau lumineux en haut.
Direction google.


Sauvé in-extremis.

Les fabriquants d’autocollant en vinyle pour les vitrines de magasin. C’est pas de l’impression d’art d’une finesse incomparable, mais ça fait le boulot, c’est pas cher, on peut coller le résultat sur une plaque d’acrylique blanc, ça fonctionne. Une lampe-qui-chauffe-pas derrière et c’est las végas.

Ma fille conçut tout un tas de petits fruits sympa, que ma femme mit en page avec brio, dans une ambiance 1982 à couper au couteau.
Nous commandâmes en ligne et reçûmes bien vite un rouleau à coller.

ET VOILA !

Un projet tout à fait famillial, des week ends à coller des machins et visser des trucs, c’était un vrai petit épisode de la petite maison dans la prairie.

A noter: on peut tout a fait jouer avec un raspberry pi 3 et n’importe quelle manette usb et une télé et c’est tout, sans bordel à visser ou bois à couper.
C’est pas un investissement de dingue, c’est pas trèèèès compliqué, même si parfois (même pas sûr!) on doit un peu mettre les mains dans le cambouis (modifier un truc dans un config.txt, ce genre de trucs) mais rien de bien sorcier.

Rien de bien sorcier grâce au boulot de l’équipe de Recalbox, qui se donnent vraiment du mal pour que vous puissiez justement jouer sans vous prendre la tête sur les conneries techniques. Merci à eux.
Ca vaut vraiment le coup d’essayer, et en cas de problème il y a le forum du site pour vous aider.

Perso j’attends la sortie du Raspberry 4 et je fais un upgrade de borne.

Le site de Recalbox
Vous voulez essayer ? Suivez les super tutos !

J’ai acheté les boutons/joysticks sur Fabulous Arcade, super boutique ils sont très sympa.

 
  1.  

    Bon sang les étapes de ta recherche internet, je pleure de rire :’D.

    Super boulot, le look est parfait et ça donne envie de commander un coca au patron de la salle de jeux pendant que je jouerais la clope au bec, comme quand j’étais au lycée.

  2.  

    Salut,

    (2 posts en 2 jours !)

    tu dis que le raspberry 3 est tres bien mais en conclusion que tu attends le raspberry 4 pour faire une upgrade, perque ?

  3.  

    Baptiste > le raspberry est vraiment un truc épatant (parce que ça fonctionne étonnament bien pour son prix) mais il a quand même ses limites pour des jeux trop récents ou trop gourmands. Un peu plus de puissance fera pas de mal !
    Il reste la solution du pc dans la borne (mais franchement j’ai un peu la flemme), ou d’autres cartes plus puissantes dans le genre (mais c’est plus cher) :D

  4.  

    Hahaha ça à vraiment de la gueule! Dès que j’aurai un chez moi avec un peu de place, un pied de guéridon et l’accord de ma femme (ce qui risque d’être le plus dur à obtenir…) je me lancerai! Merci pour ce “tuto” (et tous les autres aussi d’ailleurs), j’ai bien ri!

    Impatient de lire une autre de tes aventures “home-made” ;)

  5.  

    Ho ça me fait tellement plaisir d’avoir eu la conclusion de cette série haletante ! J’avoue, à un moment j’ai cru que tu nous abandonnerais au milieu du gué. Vive la petite maison dans la prairie ! (car c’est effectivement tout à fait ça)

  6.  

    au fait http://recalbox.com/ ne fonctionne pas, il faut utiliser https://www.recalbox.com/

  7.  

    Dis donc, qu’est-ce que ça va donner quand tu vas réaliser qu’on peut overclocker un Raspberry Pi :D

  8.  

    Sinon, petite question : Pourquoi Recalbox plutôt que Retropie ?

  9.  

    Jehoshaphat > Si je peux éviter les problèmes des surchauffe ou de stablité ou de changer le raspberry tous les six mois… je garde la vitesse de base et basta :D
    Et recalbox parce qu’au moment de choisir un système, recalbox me semblait le plus simple.
    Bon, après je peux me tromper, hein, j’ai pas essayé Retropie.

  10.  

    Baptiste > oups… merci !!

  11.  

    Bravo pour le boulot, c’est un truc que je zieutais depuis un moment, mais à Noêl 2016, la tuile ! Ma femme m’achète un bartop (sur base pandora box..).
    Et là, deuxième tuile, Pacman injouable tant les commandes sont floues. Quand t’as les fantômes au cul, faut être sûr que les commandes sont précises !
    Pacman, le seul incontournable pour moi sur bartop…
    Echange d’amabilités avec le fabricant, qui me dit que tout est normal, je lâche un peu l’affaire, me disant que voilà, c’est déjà beau d’avoir Galaga et d’autres… mais au détour d’un mail publicitaire le comprends que les joysticks sont munis de RESTRICTEURS, et que pour Pacman il faut évidemment limiter aux 4 directions et rien d’autre.
    Echange de joysticks, bricolage pour les monter (histoire d’y avoir mis quand même un peu les mains), et ça maaaaarche.
    Franchement si vous avez des souvenirs émus de bornes d’arcade, et un coin chez vous qui ne craint pas d’y poser un jouet pour adulte, c’est à avoir, et mieux même selon ce blog, à faire !

    Me manque plus qu’un Sega Rally avec le siège et tout… ;-)

  12.  

    Vincent > ca serait dommage de louper Pac Man!
    Après avoir essayé à peu près tout ce qui était sorti en arcade depuis que les jeux d’arcade existent, je trouve que c’est un des rares vieux vieux jeu à être resté vraiment marrant à jouer.